Les usages pervers de la médicalisation

Raquel Carvalho de Queiroz, Maria Consuêlo Passos

Resumo


Actuellement, on vit avec l’impératif des exigences de la santé, du bonheur et de la consommation à tout prix. Cela a eu des répercussions dans les traitements des différentes souffrances psychiques. En ce sens, dans de nombreux contextes, on observe un usage abusif des psychotropes, ce qui va à l’encontre de ce que l’individu nécessite pour sa qualité de vie et sa maturité. Discuter sur la prescription de psychotropes et ses abus éventuels qui, dans certaines situations, constituent des usages pervers. Il s’agit d’une recherche bibliographique sur la médicalisation et les souffrances psychiques, du point de vue de Foucault. Les résultats partiels montrent que l’usage abusif des psychotropes est devenu un outil dans le traitement de la santé mentale, à l’exclusion d’autres possibilités d’approche du soin, en transformant ainsi la chimie dans une grande détentrice de la santé psychique. S’agissant d’une recherche en cours, on constate une prescription excessive de psychotropes, une distorsion dans la notion de maladie comme quelque chose qui a besoin de contrôle à tout prix et les pressions des industries pharmaceutiques sur les médecins, provoquant des dommages éventuels sur l’individu.


Palavras-chave


Usage abusif. Psychotropes. Foucault

Texto completo:

PDF